Non, c'est-pas-t-à-dire ! …ection !

Attrapez-les tous!

Pour ceux d’entre vous qui auraient vécu dans un hamac suspendu à deux cocottiers des Bermudes ces 10 dernières années (bande de veinards), ce billet va vous faire découvrir un phénomène de société étonnant et puissant comme un raz-de-marée : les Pokémon!!

Un Pokémon est un petit personnage de fiction qui nous vient tout droit du Japon. Il est issu de leur folklore par ailleurs peuplé de dragons en papier et de fantômes pervers, et appartient à cette grande tradition de personnages animaux bizarroïdes moitié peluche kawai et moitié énorme meccha de la mort, qui apparaissent dans les dessins animés, bandes dessinées, jeux vidéo… Ils sont partout, là-bas.

 

Oula, la rédaction retarde un peu!…

 

Pokémon est un assemblage (les japonais aiment bien assembler des choses) de Pocket et Monster, ce qui veut dire pochette monstrueuse (… ou peut-être monstre de poche).

On peut de loin rapprocher les Pokémon et les Tamagotchi, mais attention à ne pas confondre ces deux termes! Les Tamagotchi n’ayant aucun univers particulier, ils sont effectivement un bouffe temps débile et limité qu’on finit forcément par jeter à la poubelle de désespoir (et si possible avant de se suicider de dépit). Les Pokémon, eux, évoluent dans un univers imaginaire (qui rappelle évidemment le Japon) et participent à  une grande histoire épique où, pour une fois, les héros ne doivent pas sauver le monde (enfin, ce n’est pas leur but premier, mais incidemment ils sauvent quand même le monde un certain nombre de fois… passons).

Ceux qui suivent auront remarqué que les Pokémon ne sont pas les héros de leur histoire (et recevront une médaille en chocolat). Le héros est en fait Sacha / autre prénom à la noix, jeune dresseur de Pokémon qui vient d’une petite bourgade de paysans et veut devenir le plus grand dresseur du monde! Il doit pour cela vaincre les autres maîtres dresseurs, et aussi son grand rival, Régis / autre prénom moche. Je précise que les prénoms ne sont pas totalement figés pour deux raisons :

  1. C’est traduit du japonais. Donc forcément… Allez-y vous, appeler votre héros Chikatoshi Yamasage quand votre public cible ne dépasse pas 3 pommes à genoux et a un vocabulaire de 50 mots d’une syllabe.
  2. Dans les jeux vidéo, on peut évidemment mettre le prénom qu’on veut au héros qu’on incarne! Cétrokool ^_^ On choisit aussi le prénom du rival, et aussi le nom de tous ses Pokémon (ça, c’est pas forcément une tellement bonne idée, mais bon).

 

C’est bien joli, tout ça, mais en quoi devenir un grand dresseur d’animaux affreux va sauver le monde?

Je vous ai dit que c’était marginal. En fait, l’univers de Pokémon est doté d’une (relative) profondeur grâce à la Team Rocket, qui est en outre un élément perturbateur récurrent tout au long de l’histoire. La Team Rocket est une organisation de malfrats pratiquant le grand banditisme, le v(i)ol, le kidnapping, l’extorsion de fonds, le trafic de peaux de kiwi, et qui ont en plus un humour naze et une stupidité sans borne (ils méritent donc tous les sévices du monde).

Notre héros se retrouvera souvent embringué dans des tentatives de sauvetage, de lutte armée ou même d’infiltration dans les bases de la Team Rocket, sous prétexte que c’est nécessaire pour qu’il puisse obtenir des pin’s à la con qui lui permettront d’accéder aux derniers duels déterminant le Best Dresseur of the World. Et de fil en aiguille, lui est ses amis (coupaaiiinnnnns!) finiront par démanteler la Team Méchants. Ok, c’est un peu tiré par le fil blanc, ou cousu de cheveux comme vous préférez, mais quand même, sauver le monde c’est bien! ☺

 

 

Bon, maintenant que vous en savez un peu plus sur l’univers des Pokémon, je vais éviter de vous faire le coup du « Pourquoi un Pokémon c’est choupinouuu ♥ ? »  ou le classique « Pour ou contre la Team Rocket? » (qui, je l’avoue, m’a bien tentée) ; essayons quelque chose de plus avant-gardiste, comme par exemple :

 

Faut-il jouer aux jeux vidéo ou regarder les dessins animés Pokémon ?

Haha, ça c’est une bonne question! Si vous voulez voir d’un plus près à quoi ressemblent ces monstres mignons, que vous conseiller? Notre équipe de singes lobotomisés experts en nipponeries va vous guider dans votre quête de vérité 🙂

 

Jeu vidéo de collectionneur

Autant le dire tout le suite, le slogan bien connu de vos grand-mères « Attrapez-les tous » est particulièrement représentatif des jeux Pokémon. Si cela ne vous tente pas, de tous les attraper, si vous préférez serrer des gonzesses ou bien si vous voulez seulement sauver le monde, je dirais que vous risquez d’être déçu.

Parcourir en tous sens l’univers de Pokémon vous paraîtra peut-être aussi fade si vous voulez uniquement suivre l’histoire. En effet de ce côté là, pas de vraie surprise, bien que le scénario soit assez bon. Ce qui fait véritablement le charme du jeu est cet esprit de collection, et pour ça, les dév ont assuré! Quel plaisir de voir tous ces monstres différents (une centaine dès le début, encore plus par la suite) avec leurs propres noms, caractère et motivation. Loué soit le charadesigner, ils sont tous beaux (sauf Magnéton que je trouve très moche). Il vaut mieux que ça vous plaise, puisque tel un chasseur de papillons fou, vous allez courir de longues heures dans les hautes herbes pour récolter des petits animaux mignons.

Par ailleurs, le jeu suit les trames classiques du périple initiatique, on y rencontre des personnages hauts en couleurs (enfin, pas dans les jeux en noir et blanc…) et il y a même un peu d’humour. Ca parlera plus facilement au coeur naïf des petits enfants, mais bon, tout le monde a le droit d’avoir un coeur d’enfant d’abord!

Enfin moi j’ai bien aimé 🙂

 

 

Un anime de débile

Le dessin animé est aux jeux vidéo ce qu’une paire de vieilles chaussettes trouées et déteintes est à une paire de bas résille. Autant dire que si vous n’avez pas aimé les jeux, vous ne survivrez pas aux animes de Pokémon, c’est net. J’ai revu un anime de Pokémon il y a un mois, et… comment dire… Je ne veux pas être grossière ou méchante (vous me connaissez, je suis pas comme ça! 🙂 ) donc parlons d’abord des points positifs des animes :

  • … C’est pas trop trop long, surtout si on passe les génériques de début, de fin, de milieu, de chanson, de Pokérap,…
  • Y’a des chansons, c’est sympa pour les enfants. On peut même les chantonner et avoir l’air un peu con dans son salon.
  • Les pokémon font des petits bruits mignons et ça c’est chou.
  • Les dessins sont pas mal (mais je ne parle pas des couleurs, juste des contours)
  • A chaque épisode, Sacha avance un petit peu dans sa grande quête (un tout petit peu).

 

 

Bon, suffit les blagues, passons aux raisons qui font de cet anime une horreur de plus à mettre au panthéon des animes les plus pourris :

  1. Les voix françaises. Berk berk berk!!! Ca casse les oreilles c’est fou! De toute évidence les doubleurs sont soit des enfants en pleine mue, soit de gros débiles, soit des fumeurs quinquagénaires émasculés, et peut-être même tout ça à la fois T__T
  2. Les couleurs. Idée de génie, ils ont utilisé une palette de couleurs fluo au lieu de se cantonner dans les bonnes vieilles couleurs classiques un peu chiantos.
  3. L’histoire. A chaque épisode c’est la même chose, Pikachu s’est coincé la queue dans une porte de boucherie et il faut aller le sauver, ou encore oh mon dieu une petite fille qui pleure parce que son pokémon est malade!!! viiiiiite sauvons le monde, save the cheerleader en jupette!
  4. L’animation en elle-même, sans pour autant être à vomir, est quand même pas top, les personnages font tellement toujours la même chose que ça laisse surtout l’impression qu’un gros marteau piqueur a séjourné sur votre crâne pendant 20 minutes.
  5. Les dialogues. J’arrive pas à m’en souvenir tellement ça m’a marquée!
  6. Il y a un nombre incommensurable d’épisodes, et ça franchement, ils auraient pu éviter.

Je le recommande à voir une fois pour votre culture, si possible en étant complètement défoncé ou grave bourré (une bière et demi devrait suffire à la plupart d’entre vous! :-° ) et sur ce, je remballe mon carcan.

♪ Adios amigos! ♪

4 Comments to Attrapez-les tous!

  1. 7 octobre 2009 at 18 h 52 min | Permalink

    y a toujours un truc qui m’a choqué dans pokémon c’est lorsqu’ils mangent de la viande. Étant donné que dans le monde de pokémon ils n’ont pas de porc, de poulet et autres.. ils doivent donc tuer des pokémon pour leur viande. Et oui dur révélation.

    Sinon bon billet.

  2. San's Gravatar San
    7 octobre 2009 at 19 h 31 min | Permalink

    Héhé, bonne remarque cher dragow! Mais bon manger du roucoul ou autre pokémon de la ferme, ça peut s’imaginer (par contre je veux pas manger de ponyta!!!)

  3. Nami's Gravatar Nami
    11 octobre 2009 at 22 h 04 min | Permalink

    … J’ai choppé les deux premières saisons de Pokpok car je me suis fait enflammée par Minh au sujet de ma cassette ! Soit disant que la ligue johto elle est pourrie, pi que y’a que les 83 premiers épisodes qui sont cool patati… Tu voudras que jt’en amène à la toussaint? 😀
    Et d’abord les dialogues ils sont trop profonds. Comme ma prof de chinois ! (j’te raconterai…)

  4. San's Gravatar San
    12 octobre 2009 at 9 h 27 min | Permalink

    Tu sais, on n’a pas de magnétoscope xD Mais tu peux en ramener sur DVD ça me ferait plaisir ^^ Ou alors j’en lance en téléchargement 😀 Alors c’est lesquels qui sont cool précisément?
    Vas-y balance sur ta prof de chinois!! Do want anecdote ^^

  1. By on 24 août 2011 at 17 h 55 min

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser les tags HTML et attributs suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Infos fraîches

7adire a 6 ans! Wouhou!

Mot du jour

Tartiflette

Fauldeurz

Polls

Où voulez-vous vivre quand vous serez grand?

View Results

Loading ... Loading ...