Au secours, mon Geek est malade !

Les Geeks sont sensibles… (Rien à foutre!)
Les Geeks sont parfois poètes… (Ca nous intéresse pas!)
Les Geeks peuvent chanter et danser… (J’ai dit ça nous intéresse pas!)
Un Geek peut faire la cuisine ou les papiers peints… (Tu veux vraiment mon poing sur la g*****?)
Et ben puisque c’est comme ça, restez incultes!

Mais non, je rigole… Je voulais vous parler de ces petits êtres dociles, fragiles (non, c’est pas des lopettes, enfin voyons!!), que sont les Geeks.

 

Quand on en adopte un, on se rend bien vite compte que si on ne veille pas bien sur lui, il va très vite tomber malade, voire crever, tel un stupide Tamagochi – et même si on s’en occupe bien, car le Geek a un fort instinct de contradiction. Le problème, c’est que les maladies susceptibles d’atteindre un Geek sont assez particulières! Forcément, vu son mode de vie très spécial… Allez, je vais vous aider à y voir plus clair.

Petit tour d’horizon des maladies geekesques les plus répandues (et vicieuses! ><)

 

  • La baisse de ses capacités visuelles : aussi appelée transformation en taupe chauve et rabougrie. Forcément, à force de fixer des petits points lumineux de toutes les couleurs, ça finit par attaquer la rétine!

De toute manière un geek se doit de porter des lunettes à verres épais et de plisser les yeux devant son écran 33 pouces. Donc bon, on va dire que c’est pas trop un problème…

  • Le coup de chaleur : votre geek est brûlant de fièvre, il bave partout et ne veut plus toucher à son clavier chéri? Ah oui, effectivement, il a l’air bien malade.
    Il fait tout simplement un peu de surchauffe du processeur. La température ne devrait pas trop lui faire de mal, surtout s’il est pourvu d’un bon ventilateur et d’un radiateur efficace. Si ça sent le cramé, par contre, il va falloir s’en inquiéter!

Le remède : une pochette de glaçons sur le front, aérez bien la pièce (en cette période hivernale ça devrait faire son petit effet) et achetez-lui un nouveau jeu PC pour qu’il reprenne l’usage de son clavier dans un environnement accueillant (par exemple celui-ci).

  •  Le choc post-traumatique : votre geek est roulé en boule sous sa couette, l’air traumatisé, et OMG!!! il a laissé son ordinateur adoré sans surveillance o_O

Il semblerait que quelque chose ait choqué cet être impressionnable, sans doute une publicité pour Crosoft avec des bébés pangolins égorgés, ou quelque chose comme ça. Faut dire que c’est sensible ces petites bêtes, je me tue à vous le dire! C’est pas sérieux de laisser traîner des trucs choquants comme ça à portée de ses petits doigts potelés!
Il va falloir être subtil pour l’aider à chasser ces images atrossorribles : engagez la discussion sur une nouvelle distribution Linux, et s’il n’a pas l’air de réagir, n’hésitez pas à en rajouter dans le côté polémique (Linux BouhCaca! Windows lui arrache la tête!). Vous pouvez aussi menacer son PC de reformatage sauvage, ça devrait le faire bondir de sous sa couette, et à partir de là c’est dans la poche!

  • La crise existencielle dite de Schrödinger : votre geek n’a plus goût à rien… Il a le sentiment de ne rien faire d’utile (ce qui est honnêtement pas faux, mais ça faut pas le dire!!) et que sa vie est un continuel combat contre des multitudes de drones de combat AP-3, perdu d’avance.

Arrivé à ce stade, le geek se demande généralement s’il peut continuer à exister, tout en n’ayant pas conscience de son existence. Ou s’il peut porter une montre à quartz atomique. Voire les 2 à la fois…
Une seule solution, drastique : entreprendre de démonter son ordinateur. S’il en a plusieurs, commencez par le plus récent évidemment. Cela devrait lui rappeler efficacement qu’il a un but honorable dans la vie : Faire Fonctionner Son Ordinateur Adoré. Et qu’un vrai geek sert bien à quelque chose! Par exemple à remonter un ordinateur à partir de pièces détachées, en un temps record…

  • Le Syndrôme d’Asperger : votre geek commence à ressembler à un automate à la routine inchangée depuis des siècles. Il ne sait plus vraiment parler (sauf en langage machine) et se balance sur son siège d’ordinateur…

Voilà que vous avez mis la main sur un spécimen d’autiste de haut niveau… Un Aspie. Une créature démoniaque!! Rassurez-vous, peu de geeks finissent dans cet état, mais si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à prendre connaissance de cet article, qui devrait bien vous faire flipper ^_^ Niark niark niark.

 

J’espère que ce billet pourra sauver quelques vies par ses conseils hautement avisés, ou au moins vous ôter une épine du pied si votre problème était de savoir comment faire pour suicider votre geek…

Allez les coquinous, à bientôt, et gardez la santé.

6 réponses sur “Au secours, mon Geek est malade !”

  1. Hého !! Je reste toujours ébahi par l’humour, la qualité, et la geekerie tout plein qu’on trouve dans vos posts… Humour, car ca me fait bien rire 🙂 hihi Qualité, car ca fait beaucoup de bien de lire des billets sans fautes d’orthographes partout :), m’enfin, les vrais geeks comme vous n’en font en général pas, c’est d’ailleur grace à ca qu’on peut repérer un vrai d’un faux geek (ou kikoulol : OuEch Jv aKé la NaZ@, Viv Lé W@reZ Shu tr0 1 g0d !). Et geekerie, bin car c’est bien geek du début jusqu’a la fin !
    Plus sérieusement, j’espère que Yosko se porte bien 🙂
    Bonne continuation @ vous 🙂 J’ai créé un blog tout nouveau : blog.jveronine.com sur le thème de la photographie certes, mais des billets geek et autres viendront bientot l’enrichir. Je vous ai mis en lien dans ma blogroll. Le blog vient juste d’être mis en ligne, j’ai juste refait un peu le thème, mais le contenu est très pauvre encore.. ca va venir 🙂

    A demain petit poussin 🙂

  2. Ah, c’est noté, mais quelles précisions manque-t-il, du côté des symptômes, remèdes, ou peut-être des oublis dans la liste des maladies? C’est bien possible, la médecine n’est pas ma spécialité! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *