Les styles musicaux c’est rigolo

Qui n’a jamais hésité à répondre à la question « ¢’est quoi ton style de musique préféré? (ouéch?) » A cette question pourtant très simple, une personne normale n’a que trop de réponses à proposer.

A un instant donné, il est assez aisé de définir quel genre de musique on aimerait écouter, compte tenu de son humeur, du côté nostalgique ou d’envie de nouveauté… Mais son style préféré, genre de tous les temps? Ca, c’est une autre histoire.

Il convient de s’interroger sérieusement et à tête reposée sur la question, avant qu’il ne vienne à un de vos proches l’idée saugrenue de vous la poser. Est-ce que vous avez bien tous les styles possibles en tête? Du quatuor à cordes à l’acid house, en passant par le baroque, le math metal ou le Oï!, le nombre de genres musicaux qui existent dans le monde ne cesse d’augmenter (sans cesse). C’est vraiment un truc de ouf-guedin!! 

Nous allons essayer d’y voir un peu plus clair, en compagnie de ce cher Docteur Octopus, un grand spécialiste ès genres musicaux (n’en doutez pas).

 

Dr Octopus

 

Alors, commençons par un bref aperçu des genres musicaux qui ont été inventés dans l’histoire géniale du WTF humain. Wikipédia en liste environ 250 principaux (en français), mais c’est sans compter la myriade de sous-genres et de fusions de genres qui les accompagnent, ainsi que tous ceux trop obscurs pour y figurer. Ce qui les différencie les uns des autres, c’est essentiellement la nature des instruments qui entrent en jeu, la structure des morceaux, le style vocal s’il y a un chant, le tempo…

Au commencement, il y eut tout d’abord la musique rythmique, composée de tambours et de hululements préhistoriques au clair de lune. L’invention du chant a cappella remonte aussi assez loin, à peu près autant que le genre musical des berceuses (si si, c’est un genre musical), des comptines débiles et des poèmes chantés. Puis vinrent les chants militaires et les choeurs, juste avant la contredanse et le bal populaire (qui est un genre à lui seul).

Ensuite, il y eut le Blues des esclaves, le Charleston des midinettes, le Chacha des ancêtres, et ainsi naquit en toute logique le Rock’n’roll, dont la musique est produite en faisant rouler de gros rochers. On passera sous silence le R’n’B, l’Eurodance et le Chabada, qui sont un peu les côtés honteux de l’histoire, pour arriver directement aux descendants du Rock, le Metal, le Funk, le Punk rock (etc…) ; plus spécifiquement, le hardcore, la trance et le new beat sont relativement récents, alors que la Jpop, l’anime music et la NuNRG sont très très récents.

Et on pourrait en citer comme ça jusqu’à la saint glinglin. Après l’émergence du Heavy metal à la fin des années 60, beaucoup de dérivés de metal ont été décrits, qui portent plein de noms bizarres : Pagan black metal, Drone doom, Folk-metal occitan, Power violence, Extreme power metal, Stoner et compagnie… On trouve le même genre d’appellations pittoresques dans les sous-genres contemporains de quasi tous les genres majeurs. Ce qu’il faut plus inventer de nos jours pour faire de la musique!

A ce sujet, je vous renvoie au très excellent article de la désencyclopédie sur les genres de metal.

 

ZOMG wtf

 

Bref, revenons à notre problématique d’origine, qui était « C’est quoi ton style de musique préféré, t’Ås vu? »

Déjà, pour ne pas passer pour un blaireau, il faut essayer de citer un genre musical qui existe. Je vous vois déjà hausser les sourcils avec dédain, mais ce n’est pas si évident que ça en a l’air. « Les musiques plutôt cool », ce n’est pas un genre musical, et ça ne répond pas trop à la question. Mais même si vous citez des genres musicaux que vous connaissez, comme le technical grindcore ou le post-indus, ce n’est pas dit que la réponse convienne à votre questionnateur, qui n’y entendra que dalle.

De toute manière, essayez de vous faire comprendre de quelqu’un concernant les genres musicaux que vous aimez, voire même, et c’est encore plus flagrant, concernant les trucs que vous n’aimez pas : dialogue de sourds en perspective. C’est assez compliqué de trouver un consensus dans ce domaine, car les définitions des genres et surtout des sous-genres musicaux restent dans le meilleur des cas assez floues, et un même groupe, voire une même chanson d’un groupe donné sera classé tantôt dans un genre, tantôt dans un autre, selon… et bien selon l’envie totalement arbitraire de la personne qui se coltine le tri ce jour-là.

A question épineuse, une seule solution : la révolution!

 

Octopus approves

 Ceci était un message du comité pour la promotion des tartines grillées.

2 réponses sur “Les styles musicaux c’est rigolo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *